Il avait été le premier élu de la ville de Metz pendant 37 ans. Jean-Marie Rausch, par ailleurs plusieurs fois ministre entre 1988 et 1992, durant le second quinquennat de François Mitterrand, est décédé ce vendredi à l’âge de 94 ans. Né à Sarreguemines, en Moselle, il avait décroché sous l’étiquette divers droite la mairie de la préfecture, Metz, en 1971, et ce jusqu’en 2008. Cette année-là, la gauche l’avait battu – pour la première fois elle décrochait la mairie – alors qu’il briguait un septième mandat.

À l’origine du Centre Pompidou-Metz

Sénateur de Moselle entre 1974 et 1992, il fut l’incarnation de l’ouverture chère à François Mitterrand, dès 1988. Il fut consécutivement ministre du Commerce extérieur, délégué aux Postes et Télécommunications, puis délégué au Commerce et à l’Artisanat, sous les gouvernements de Michel Rocard, Edith Cresson puis Pierre Bérégovoy.

« Je salue [sa] belle mémoire. Il a été un grand maire de Metz. Visionnaire », a rendu hommage Jean-Jacques Aillagon, l’ancien ministre de la Culture (entre 2002 et 2004) et Messin également. Ce dernier n’hésitant pas à rappeler qu’il avait porté avec Jean-Marie Rausch la création du Centre Pompidou-Metz, ouvert en 2010.

Cet article a été prélevé d’internet par la rédaction de maires-moselle.com pour la bonne raison que ce dernier figurait dans les colonnes d’un blog dédié au thème « Moselle ». Cette chronique a été générée de la manière la plus complète que possible. Pour émettre des observations sur ce dossier autour du sujet « Moselle », merci de contacter les contacts indiqués sur notre site web. maires-moselle.com est une plateforme numérique qui compile de nombreux posts publiés sur le web dont la thématique principale est « Moselle ». En visitant de manière régulière nos pages de blog vous serez informé des futures annonces.