EN IMAGES : le bilan et les prévisions après cette première journée de crues en Moselle et Meurthe-et-Moselle

La Moselle et la Meurthe-et-Moselle toujours sous surveillance mercredi 3 janvier. La préfecture de Meurthe-et-Moselle a activé une cellule de crise face à l’épisode de vigilance orange « crue et de vigilance jaune « vent » qui se cumulent en ce moment. Dans les deux départements, les sols détrempés mêlés aux rafales pouvant atteindre jusqu’à 80 km/h sont susceptibles de provoquer des chutes d’arbre.

Logo France Bleu

Deux communes particulièrement à risques pour les crues

La vigilance orange aux crues se concentre désormais sur l’Orne. Le pic était attendu dans la nuit ce mercredi. Les prévisions ont finalement été repoussées : le pic est attendu jeudi 4 janvier en début d’après-midi. Elles indiquent « un niveau de crue pouvant dépasser le niveau historique de 2016 « , selon la préfecture. Deux communes suscitent particulièrement l’attention des autorités : Rombas et Moyeuvre-Grande.

L'eau est montée à plus d'un mètre de hauteur dans la cave de l'hôtel Aster de Briey
L’eau est montée à plus d’un mètre de hauteur dans la cave de l’hôtel Aster de Briey © Radio FranceJules Hauss

« Depuis mardi on surveille, on tourne avec des radios, pour contrôler le niveau des eaux » résume Vincent Falantin, responsable du pôle technique de la mairie de Moyeuvre-Grande. Une équipe d’astreinte est mobilisable « en quinze minutes » pour intervenir à toute heure du jour et de la nuit. Ce mercredi en prévention, les équipements d’un gymnase situé dans un secteur à risque ont été déplacés pour éviter qu’ils ne prennent l’eau.

Le niveau de l'eau monte progressivement à Moyeuvre-Grande mercredi 3 janvier
Le niveau de l’eau monte progressivement à Moyeuvre-Grande mercredi 3 janvier © Radio FranceJules Hauss

A Briey, en revanche, l’hôtel Aster n’a rien pu faire pour éviter la montée des eaux et le débordement du Woigot. Les clients de douze chambres ont du être évacués dans la nuit de mardi à mercredi et la cave était encore inondée ce mercredi.

Dans l’ensemble des communes bordant l’Orne, des communications ont été faites à la population. À Jarny, où huit rues ont été identifiées comme « à risque », la mairie a également opéré des tractages dans les boîtes aux lettres dans ce secteur.

Cet article a été prélevé d’internet par la rédaction de maires-moselle.com pour la bonne raison que ce dernier figurait dans les colonnes d’un blog dédié au thème « Moselle ». Cette chronique a été générée de la manière la plus complète que possible. Pour émettre des observations sur ce dossier autour du sujet « Moselle », merci de contacter les contacts indiqués sur notre site web. maires-moselle.com est une plateforme numérique qui compile de nombreux posts publiés sur le web dont la thématique principale est « Moselle ». En visitant de manière régulière nos pages de blog vous serez informé des futures annonces.