Face au trafic des travailleurs frontaliers dans sa commune, le maire d’Evrange ne « s’interdit rien »

C’est un petit village de 300 habitants, traversé par plus de 11 000 voitures en moyenne tous les jours. Evrange, fait partie de ces communes à la frontière avec le Luxembourg, qui voit le trafic routier augmenter sans cesse depuis des mois. « Les riverains viennent de plus en plus me voir car ils ne se sentent plus en sécurité. Les bus scolaires ont du mal à utiliser la chaussée Robert Schumann et les gens qui y habitent à rentrer chez eux », résume le maire depuis 2020, Thierry Michel.

Logo France Bleu

Victime de l’effet « entonnoir »

Le village est traversé tout entier par la départementale 653. Pour les habitants, c’est l’allée Robert Schumann. Avant la construction de l’A31, c’était l’axe privilégié pour rallier le Grand Duché. « Quand je me suis installée, il y avait des file de camions tous les matins et tous les soirs, se souvient Marie-Rose, ancienne habitant de l’allée, qui continue de l’emprunter tous les jours pour promener son chien. L’autoroute a permis de réduire de trafic. Mais depuis quelques mois, c’est de nouveau infernal ».

En cause, des travaux aux alentours, notamment sur l’A31. Des GPS modernes qui orientent vers les petites routes pour réduire le temps de trajet. « La commune fait entonnoir, déplore Thierry Michel. On a un double problème : aux heures de pointe, on un trafic que j’appelle urbain, avec de bouchons. Et la journée, c’est un trafic de campagne, on a personne. Les gens roulent parfois à 100 km/h alors que c’est limité à 30. » Après avoir installé des dos d’âne qui ne suffisent pas, le maire a fait une demande en préfecture pour installer un radar de chantier.

Le maire d’Evrange Thierry Michel
Le maire d’Evrange Thierry Michel © Radio FranceJules Hauss

Pour le flot incessant de voitures, il a plusieurs options. « Je ne m’interdis rien », résume-t-il. Il envisage de restreindre la circulation dans les petites rues, en dehors de l’allée Schumann, qui sont engorgées elle aussi. Si ça ne suffit pas à sécuriser les habitants, il n’exclut pas d’installer des feux de circulation. « Ça permettrait de réguler les entrées de voitures dans la commune, pour apporter plus de sécurité aux riverains. Les voitures entreraient par parquets de 50 ou 100. C’est une option que j’envisage », résume Thierry Michel.

« Les décisions doivent venir de plus haut »

Le 1er août dernier, le maire de Rédange Daniel Cimarelli, est lui allé encore plus loin pour tenter d’endiguer un problème similaire. La rue de la côte, empruntée par des milliers d’automobilistes, a été interdite à la circulation aux heures de pointe dans le sens France-Luxembourg le matin, et dans le sens inverse le soir.

Quatre mois plus tard « des habitants viennent me féliciter » raconte le maire, mais le problème n’est pas résolu pour autant. « On a encore beaucoup d’automobilistes qui prennent le risque de se faire attraper, de perdre des points, pour gagner quelques minutes. Des gendarmes viennent faire des contrôles inopinés, mais ils ne restent pas longtemps car ils sont signalés sur les applications », analyse-t-il.

Il appelle la région et l’État à développer encore davantage les transports en commun. Le maire d’Evrange regrette lui  que le dossier de l’A31bis patine. « Le temps des concertations est passée, il faut passer à l’action. Les décisions doivent venir de plus haut », estime Thierry Michel.

Il regrette aujourd’hui d’avoir à agir seul et appelle les maires des autres communes à réfléchir collectivement. « Si chacun agit de son côté, ça va faire effet boule de neige et le trafic va se répercuter sur les autres communes. Je privilégie une solution globale, mais comme chacun a tendance à regarder ce qu’il se passe autour de son village, j’ai décidé de faire pareil pour la sécurité de mes habitants. »

Cet article a été prélevé d’internet par la rédaction de maires-moselle.com pour la bonne raison que ce dernier figurait dans les colonnes d’un blog dédié au thème « Moselle ». Cette chronique a été générée de la manière la plus complète que possible. Pour émettre des observations sur ce dossier autour du sujet « Moselle », merci de contacter les contacts indiqués sur notre site web. maires-moselle.com est une plateforme numérique qui compile de nombreux posts publiés sur le web dont la thématique principale est « Moselle ». En visitant de manière régulière nos pages de blog vous serez informé des futures annonces.