Interdit d’ouvrir le dimanche 31 décembre, un patron de centre-commercial mosellan interpelle Bruno Le Maire

Barthélemy Jeanroch ne décolère pas. Le patron du centre commercial B’Est de Farébersviller (Moselle) aimerait ouvrir pour les dernières emplettes avant le réveillon de la Saint-Sylvestre, le 31 décembre. Mais le droit local limite l’ouverture des dimanches, et son centre commercial restera donc fermé.

Logo France Bleu

Dans un post sur les réseaux sociaux, Barthélémy Jeanroch écrit : « C’est bien d’avoir deux jours fériés de plus que le reste du territoire, mais être complètement bloqué sur les ouvertures le dimanche, c’est absurde et surtout ça crée de la concurrence déloyale« .

« Les Mosellans pourront s’approvisionner dans le 54, le 55, au Luxembourg et en Allemagne »

Le patron détaille :  « En 2023, le 31 décembre est un dimanche que nous ne pourrons pas ouvrir en Moselle et en Alsace car nous ne pouvons ouvrir que les quatre dimanches avant Noël ! Par contre, les Mosellans pourront aller s’approvisionner en produits festifs dans le 54, le 55, au Luxembourg et en Allemagne, qui seront ouverts sur ce dimanche là. Une concurrence économique déloyale. »

Il interpelle la préfecture et le ministre de l’Economie

Le patron mosellan ne compte pas en rester là, et a décidé de se faire entendre du gouvernement : « J’ai interpellé la préfecture de Moselle qui n’a aucun moyen d’étudier la question et Bruno Le Maire qui n’a même pas daigné me répondre. »

« Cela représente des millions d’euros, on va donc accepter une fuite économique vers d’autres territoires. On dit toujours que la Moselle, économiquement, c’est difficile, on perd de la population, il faut développer… Nous étions en capacité d’ouvrir un dimanche et d’équilibrer la balance, et on ne l’a pas fait. J’ai interrogé la préfecture en novembre 2022 où on m’a répondu qu’elle ne pouvait rien faire. Quand il y avait les gilets jaunes, qui bloquaient trois rond-points, là, on a été en mesure de faire des arrêtés ministériels pour ouvrir tous les dimanches. C’est incohérent« .

Il anticipe des magasins saturés le samedi 30 décembre et déclare : « Armez-vous de patience le samedi 30 décembre 2023 pour vous ravitailler, ou faites le choix de l’évasion économique sur d’autres territoires ! »

Cet article a été prélevé d’internet par la rédaction de maires-moselle.com pour la bonne raison que ce dernier figurait dans les colonnes d’un blog dédié au thème « Moselle ». Cette chronique a été générée de la manière la plus complète que possible. Pour émettre des observations sur ce dossier autour du sujet « Moselle », merci de contacter les contacts indiqués sur notre site web. maires-moselle.com est une plateforme numérique qui compile de nombreux posts publiés sur le web dont la thématique principale est « Moselle ». En visitant de manière régulière nos pages de blog vous serez informé des futures annonces.