Voir mon actu

Il était celui qui a battu le record du maire le plus longtemps en activité à Metz (Moselle) dans toute l’histoire de la ville, et qui le détient toujours.

Jean-Marie Rausch, maire de Metz de 1971 à 2008, soit pendant six mandats pleins, est décédé à l’âge de 94 ans dans la nuit du jeudi 4 au vendredi 5 janvier 2024, comme le confirme la Ville de Metz auprès de Lorraine Actu.

On revient sur son parcours ainsi que sur les grands dossiers qu’il a menés et qui ont contribué à transformer la ville.

La succession de Raymond Mondon

Jean-Marie Rausch a vu le jour le 24 septembre 1929 à Sarreguemines. Il était le fils du directeur du moulin de Frauenberg, qui a ensuite été reconstruit à Woippy et duquel il a été lui-même directeur à partir de 1953.

C’est à partir de 1971 que va s’écrire son histoire politique. Il est élu maire de Metz trois mois après le décès, le 31 décembre 1970, de l’ancien édile Raymond Mondon, alors en exercice.

Cette élection n’a été que le début d’un très long séjour à l’hôtel de ville, puisque celui-ci a duré au total 37 ans. Arrivé au pouvoir à l’âge de 41 ans, il a quitté la place d’Armes en 2008, à 78 ans, après cinq réélections en 1977, 1983, 1989, 1995 et 2001. Il a brigué un septième mandat mais a été battu par le candidat socialiste Dominique Gros, qui sera maire pendant 12 ans avant de laisser la place au maire actuel, François Grosdidier.

En parallèle, Jean-Marie Rausch a été trois fois ministre sous François Mitterrand : au Commerce extérieur (1988-1991), délégué aux Postes et Télécommunications (1991-1992) et délégué au Commerce et à l’Artisanat (1988-1992).

Vidéos : en ce moment sur Actu

Centre Saint-Jacques, piétonnisation… Ses grandes réalisations

La ville de Metz s’est transformée sous Jean-Marie Rausch. En 1976, le centre commercial Saint-Jacques est inauguré en plein centre-ville avec, à l’époque, ses 76 boutiques, son hôtel-restaurant, sa piscine extérieure et son supermarché.

Ensuite, c’est lors de ses multiples mandats que les voitures ont fini par disparaître des places du centre-ville : la place d’Armes, la place Saint-Louis ou encore la place de la République, autrefois de grands parkings à ciel ouvert, sont devenues piétonnes.

2007, c’est également l’année de la mise en service de la ligne à grande vitesse qui relie Paris à Nancy et Metz. Il aura fallu plus de 30 ans pour voir des TGV entre la capitale et les deux principales villes de Lorraine.

Les travaux du centre Pompidou-Metz démarrés pendant son mandat

En matière de culture, le centre Pompidou-Metz est également né lors du dernier mandat de Jean-Marie Rausch.

La première pierre a été posée fin 2006 et les travaux ont officiellement démarré en 2007. Le musée a été inauguré en 2010, lors du premier mandat de Dominique Gros.

Suivez toute l’actualité de vos villes et médias favoris en vous inscrivant à Mon Actu.

Cet article a été prélevé d’internet par la rédaction de maires-moselle.com pour la bonne raison que ce dernier figurait dans les colonnes d’un blog dédié au thème « Moselle ». Cette chronique a été générée de la manière la plus complète que possible. Pour émettre des observations sur ce dossier autour du sujet « Moselle », merci de contacter les contacts indiqués sur notre site web. maires-moselle.com est une plateforme numérique qui compile de nombreux posts publiés sur le web dont la thématique principale est « Moselle ». En visitant de manière régulière nos pages de blog vous serez informé des futures annonces.