Richard Ramos, qui était mercredi 22 novembre place Beauvau, participera, l’an prochain, à la rédaction d’une nouvelle loi pour adapter la réglementation concernant des délits tels qu’occupation illégale de terrains, branchement illicites sur des bouches d’incendie ou lignes électriques…

Revendiquant sa proximité avec le ministre de l’Intérieur, le député (MoDem) du Loiret Richard Ramos a invité, mercredi 22 novembre, des maires de sa circonscription à se rendre place Beauvau pour évoquer les problèmes rencontrés avec la communauté des gens du voyage.

L’élu le précise tout de suite : « Je ne les stigmatise, mais quand ils sont délinquants, ça agace la population. »

Les maires impuissants

Les maires sont les premiers concernés et se trouvent démunis pour déloger des caravanes installées illégalement, faire cesser des branchements illicites sur des bouches à incendie ou sur des lignes électriques…

Daniel Chaufton, le maire de Donnery, avait remis sa démission en 2018 (refusée par la préfecture) pour protester contre l’occupation du terrain de football.

Daniel Chaufton, le maire de Donnery, a remis sa démission au préfet du Loiret

Cinq maires avec Richard Ramos

Il n’a pas fait partie de la délégation conduite par Richard Ramos place Beauvau. Les maires qui l’accompagnaient étaient : Clémentine Cailleteau-Crucy (Mardié), Philippe Thuillier (Germigny-des-Prés), Philippe Beaumont (Marigny-les-Usages), Magali Goiset (Thimory) et Jean-François Darmois (Nevoy). Ce dernier est hors circonscription mais particulièrement concerné en raison des rassemblements Vie et Lumière.

Rassemblement évangélique Vie et Lumière : la patate chaude entre les élus du Giennois et de Moselle

Devant se rendre en Nouvelle-Calédonie, Gérald Darmanin n’a pas reçu la délégation loirétaine, qui a rencontré six interlocuteurs dont « le patron de la gendarmerie », indique Richard Ramos.

Une législation à adapter

Au centre des discussions, une législation à adapter. Actuellement, par exemple, quinze jours sont nécessaires pour faire partir des caravanes occupant illégalement un terrain. « Les amendes forfaitaires sont-elles efficaces ? », interroge le député. Une expérimentation est menée actuellement. Le bilan est attendu pour savoir s’il est opportun de retenir cette option dans le cadre de textes de loi à venir.

Richard Ramos participera à l’écriture de ce texte. Et avant cela, il conviera tous les maires du Loiret à une réunion en préfecture en début d’année 2024, où chacun pourra dire ce qu’il attend de ce nouveau dispositif législatif. 

Philippe Abline

Cet article a été prélevé d’internet par la rédaction de maires-moselle.com pour la bonne raison que ce dernier figurait dans les colonnes d’un blog dédié au thème « Moselle ». Cette chronique a été générée de la manière la plus complète que possible. Pour émettre des observations sur ce dossier autour du sujet « Moselle », merci de contacter les contacts indiqués sur notre site web. maires-moselle.com est une plateforme numérique qui compile de nombreux posts publiés sur le web dont la thématique principale est « Moselle ». En visitant de manière régulière nos pages de blog vous serez informé des futures annonces.