Les Jeunes LR de retour

Les Jeunes Républicains de Meurthe-et-Moselle (Jeunes LR 54) sont au taquet en cette fin d’automne suite à l’élection de Nadine Morano à la présidence des LR 54 ! Rencontré ce mercredi 29 novembre, leur président Nolan Barthel , entrepreneur en e-commerce et conseiller municipal de Lunéville, l’assure : « Nous sommes sur une bonne dynamique. Nous avons davantage d’adhérents que l’an passé. On a près d’une centaine de militants et militantes, prêts à aller sur le terrain. On est sur une très bonne pente. Je ne dis pas cela pour nous envoyer des fleurs. Si ce n’était pas bon, je le dirais aussi ! »

Jeune et déjà très aguerri à la chose politique…

La droite dans le dur

Jeunes LR encore… Pour Nolan Barthel, l’élection de Nadine Morano à la tête des Républicains du 54 est une « très bonne chose, car elle est en train de redonner une dynamique à notre parti ». Mais le parti n’a-t-il pas entamé un rapprochement avec une certaine droite républicaine dure ? Nolan Barthel : « Non, nous sommes des héritiers du gaullisme, on ne glisse pas. Quand on voit qu’aujourd’hui, il y a 120 attaques au couteau par jour en France, quand on voit l’assassinat de Thomas à Crépol , on se dit qu’il faut régler les problèmes d’insécurité et d’immigration dans notre pays. On ne peut tout de même pas occulter les problèmes ! »

C’est sûr, ce n’est pas un discours de droite molle…

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les cookies et autres traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus (plus d’informations).

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous autorisez des dépôts de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.
Gérer mes choix

En même temps

Maire de Jarville et membre du bureau de Renaissance 54, le macroniste Vincent Matheron va-t-il se faire taper sur les doigts par Stéphane Séjourné, secrétaire général de Renaissance ? Lors de la séance publique du conseil du Grand Nancy le 16 novembre, le maire et vice-président de la Métropole a vivement critiqué « l’hypocrisie du gouvernement » au sujet du « versement de la prime de pouvoir d’achat dans la fonction publique territoriale », ainsi que « les transferts de compétences aux territoires, sans les compenser à l’euro près ».

Un macroniste qui critique un gouvernement macroniste, en même temps macroniste, en même temps critique : intéressant ! Qu’en pense le patron de Renaissance 54, Emmanuel Lacresse ?

Du parler français

Membre du Rassemblement national, en course pour les Européennes du 9 juin 2024, le Meurthe-et-Mosellan Julian Gerondi a poussé un coup de gueule sur X-Twitter lundi 27 novembre à propos de l’affaire Crepol : « En Meurthe-et-Moselle, aucun élu de la Nupes qui est majoritaire n’a eu un mot pour Thomas. La droite parle comme la droite mais agit comme la gauche et l’extrême gauche déteste toujours autant la France et les Français… »

Comment ?

Cet article a été prélevé d’internet par la rédaction de maires-moselle.com pour la bonne raison que ce dernier figurait dans les colonnes d’un blog dédié au thème « Moselle ». Cette chronique a été générée de la manière la plus complète que possible. Pour émettre des observations sur ce dossier autour du sujet « Moselle », merci de contacter les contacts indiqués sur notre site web. maires-moselle.com est une plateforme numérique qui compile de nombreux posts publiés sur le web dont la thématique principale est « Moselle ». En visitant de manière régulière nos pages de blog vous serez informé des futures annonces.