« Dans un arrêté du 23 janvier 2024, j’ai décidé de retirer à M. Gaétan Vecchio, adjoint au maire, toutes les délégations que je lui avais confiées. » Le bruit courait depuis plusieurs jours, c’est désormais officiel. René Steiner, maire de Saint-Avold , décide de se séparer de son troisième adjoint.

« Exigence de transparence » mise à mal

« À la suite d’un signalement interne concernant un acte juridique litigieux (dont j’ai bloqué la mise en exécution), j’ai notamment découvert une gestion particulièrement opaque du fonds de participation des habitants. La gestion globale de ce fonds destiné à soutenir des actions portées collectivement par les habitants de La Carrière et du Wenheck , rate complètement sa cible, sur le fond comme sur la forme. Elle ne correspond en aucun cas à ma vision de la participation citoyenne, ni à mon exigence de transparence », indique le maire dans un communiqué transmis à notre Rédaction de Saint-Avold.

« Au-delà de cette situation, j’ai demandé une vérification de la légalité de certaines décisions qui ne me paraissent pas conformes au cadre légal. Sans présumer des résultats de cette analyse, et après avoir rencontré M. Vecchio à deux reprises, j’ai pris la décision de lui retirer ses délégations considérant que ma perte de confiance était irrémédiable et que la situation est devenue contraire à la bonne marche de l’administration communale », fait savoir le maire. Ce dernier proposera lors du prochain conseil municipal de mettre fin à la fonction d’adjoint de Monsieur Vecchio.

« Bien que cette décision soit difficile à prendre, je me devais de la prendre car je ne pouvais accepter que les conséquences d’une gestion opaque, voire juridiquement contestable, puissent rejaillir d’une quelconque façon sur les agents communaux ou sur l’équipe municipale », conclut le maire.

Gaétan Vecchio : « Je n’ai rien à me reprocher »

Contacté par téléphone, Gaétan Vecchio accuse le coup et se défend de tout agissement malveillant ou douteux dans la gestion de ce fonds géré par le CCAS, cofinancé par la Ville à hauteur de 7 000 € et la Politique de la Ville « État » pour 7 000 € également. « Lorsqu’un projet est validé par la commission FPH, il y a plusieurs niveaux de validation pour les paiements : le directeur général des services, l’adjoint aux Finances et la Trésorerie Principale. Je n’interviens en rien sur la gestion financière et le règlement des factures », souligne-t-il. Et de préciser : « La commission a octroyé des fonds à 4 projets d’écoles au lieu de 3 comme il est indiqué dans le règlement. Il s’agit d’un projet à cheval sur deux années de fonctionnement (trois projets une année et un quatrième sur deux années). Si c’est ça qu’on me reproche… »

Considérant qu’il n’a « rien à [s] e reprocher », Gaétan Vecchio compte continuer à siéger au conseil. « Démissionner signifierait que j’ai fait une erreur. Or tout est justifiable et tout a été justifié. »

Pour rappel, Gaétan Vecchio a en charge un grand nombre de dossiers à Saint-Avold, tels que les affaires sociales, la politique de la ville, les personnes âgées, le logement, la santé et la prévention, la maison de retraite rue Mangin, le conseil municipal des seniors et la maison des adolescents. Jusqu’au prochain conseil municipal…

Cet article a été prélevé d’internet par la rédaction de maires-moselle.com pour la bonne raison que ce dernier figurait dans les colonnes d’un blog dédié au thème « Moselle ». Cette chronique a été générée de la manière la plus complète que possible. Pour émettre des observations sur ce dossier autour du sujet « Moselle », merci de contacter les contacts indiqués sur notre site web. maires-moselle.com est une plateforme numérique qui compile de nombreux posts publiés sur le web dont la thématique principale est « Moselle ». En visitant de manière régulière nos pages de blog vous serez informé des futures annonces.