Les quatre-vingts ans du Débarquement seront commémorés, en mai 2024, lors du parcours de la Flamme de la Liberté, opération Mirror 2024.

En mai 2024, quarante-quatre jeunes accompagneront la Flamme de la Liberté jusqu’à Cherbourg (Manche). L e chemin de la Voie de la Liberté, créée en 1946 par Guy de La Vasselais, ancien sénateur et maire de Saint-Symphorien-le-Château et Gabriel Hacquard, maire de Metz (Moselle), a été réactivé, en septembre 2016, pour fêter les soixante-dix ans de la pose de la première borne.

Raviver la mémoire

En mars 2017, une réunion constitutive au château d’Esclimont a eu lieu avec une vingtaine de participants, élus et délégués, concernés par le parcours, qui va de Saint-Mère-Église (Manche) à Bastogne (Belgique), afin de raviver la mémoire.

À l’époque, Michel Scicluna était maire d’Auneau et président du comité qui gère la Voie de la Liberté. En novembre 2021, une nouvelle assemblée générale s’est déroulée à Auneau-Bleury-Saint-Symphorien pour remettre en selle cette voie.

Catherine Ciron, première adjointe de la commune de Châteaubriant (Loire-Atlantique), a été élue présidente du comité de la Voie de la liberté, et Patrick Dubois, adjoint à Auneau, a été élu vice-président.

En mai prochain, seront fêtés les quatre-vingts ans du Débarquement avec l’événement Flamme de la liberté, opération Mirror 2024. Il s’agit d’acheminer physiquement la Flamme de la Nation jusqu’aux États-Unis, avec une escale à Portsmouth au Royaume-Uni.

Le 8 mai 2024, à 19 h 30, un exemplaire de la Flamme de la Nation qui brûle depuis le 11 novembre 1923 sur la tombe du soldat inconnu sous l’Arc de triomphe à Paris, sera acheminé sous escorte militaire passant par Saint-Symphorien-le-Château, première étape du parcours jusqu’à Cherbourg (Manche).

À bord du Queen Mary 2, la flamme traversera l’Atlantique pour atteindre New-York, le 23 mai, et enfin le cimetière militaire d’Arlington (Virginie) entre le 23 et 25 mai, devant la tombe des soldats inconnus.

Huit départements

« Nous espérons que le projet unique dans notre histoire, retiendra l’attention de la société civile. Ce qu’il s’est passé il y a quatre-vingts ans, nous concerne tous. Nous devons regarder dans le rétroviseur, avancer et préparer l’avenir et prendre conscience que rien n’est jamais acquis définitivement. Cette manifestation s’adresse plus particulièrement aux jeunes générations », a précisé Catherine Ciron, présidente du comité de la Voie de la liberté.

La flamme traversera huit départements et une trentaine de villes, entre Paris et Cherbourg, distants de 915 km. Quarante-quatre jeunes français, vingt-deux filles et vingt-deux garçons âgés de 18 à 28 ans seront sélectionnés dans les départements traversés par le convoi, pour acheminer cette flamme. 

Cet article a été prélevé d’internet par la rédaction de maires-moselle.com pour la bonne raison que ce dernier figurait dans les colonnes d’un blog dédié au thème « Moselle ». Cette chronique a été générée de la manière la plus complète que possible. Pour émettre des observations sur ce dossier autour du sujet « Moselle », merci de contacter les contacts indiqués sur notre site web. maires-moselle.com est une plateforme numérique qui compile de nombreux posts publiés sur le web dont la thématique principale est « Moselle ». En visitant de manière régulière nos pages de blog vous serez informé des futures annonces.